Confinement : à Montmartre, le temps s’est figé… en 1942

Article du Parisien par Eric Le Mitouard

Pour la nécessité d’un film tourné sous l’Occupation allemande à Paris, un décor a été installé, puis et resté figé depuis le 17 mars. Une curiosité que de nombreux habitants du quartier continuent de visiter.

 

Depuis le 17 mars, les décors du film «Adieu Monsieur Haffmann», figés par le confinement, restent une attraction pour les habitants du quartier. LP/Eric Le Mitouard

« C’est l’attraction du moment », s’amuse Morgan, la quarantaine, habitant de la rue Berthe, dans le XVIIIe, en voyant passer, tous les jours depuis le début du confinement, les promeneurs du quartier.

Périmètre d’un kilomètre autour de chez soi oblige, aucun touriste n’est de passage. Seuls les riverains et quelques curieux s’aventurent ici, préférant ces deux rues à la balade du Sacré-Cœur. La curiosité s’explique par la transformation de ces deux petits bouts de rues, Androuet et Berthe, dans un décor de l’occupation allemande de la Seconde Guerre mondiale, pour la nécessité du film « Adieu Monsieur Haffmann », un gros budget du cinéma français de la saison. Et un voyage dans le temps qui mérite le détour.