Les métiers du Décors

La première étape de l’équipe décoration, sous l’impulsion du chef décorateur, est de s’immiscer entre les lignes de l’histoire. Le travail du chef est d’abord un repérage psychologique : il faut entrer dans l’imaginaire du réalisateur. Le chef déco a un langage plutôt esthétique, plastique alors que celui du réalisateur est plus onirique.

Ensuite suit les repérages techniques auxquels assistent le 1er assistant réalisateur. Le chef déco y projette ses idées et pointe ce qui est ou non réalisable, transformable, pour essayer d’amener le réalisateur le plus loin possible par rapport à la réalité des lieux.

A l’heure de la conception, le chef déco réunit autour de lui son équipe. L’équipe décoration est l’une des plus importantes par la taille, dans la fabrication d’un film. Elle se compose de nombreux artisans qui partagent l’amour du travail bien fait.

 

En couleur sont les définitions des fonctions (métiers) d’après le texte de la Convention Collective du 19 janvier 2012

CRÉATION - COORDINATION

Le chef décorateur dessine et fait construire des décors, véritables petits personnages d’un film, que ce soit des décors naturels transformés ou détournés ou des décors inventés de toutes pièces en studio. Il se met au service d’un réalisateur pour l’aider à raconter son histoire, comme lui, il met des mots en images et crée tout un univers qui donnera plus de force à un scénario. Il passe alors de nombreuses heures à faire des recherches, des repérages, des dessins ou des maquettes avant de superviser la construction et la livraison de ses décors puis leur destruction complète. (Définition d’après cineteleandco.fr)

 

Collaborateur du réalisateur, il a la responsabilité artistique et technique des décors du film. Il est chargé par le producteur, en accord avec le réalisateur de la conception, de l’aménagement et de la construction des décors conformément au scénario, au plan de travail dans le cadre du budget. Il participe au choix des lieux de tournage et assure la cohérence artistique des décors. Il collabore à la mise au point du plan de travail, établit le devis décoration en fonction du scénario et des demandes du réalisateur en accord avec le producteur ou son représentant. Il dirige et coordonne le travail de ses assistants et des différentes équipes mises à sa disposition. En cas de recours à des moyens numériques, il assure également le suivi de la cohérence artistique de la conception et de la construction des décors. Il veille à la conception, l’aménagement et la construction des décors dans le respect des règles d’hygiène et de sécurité en vigueur.

Pour une définition plus complète du rôle et des responsabilités du Chef décorateur, visitez la page dédiée du site de l’Association des Chefs Décorateurs ADCiné.

Il seconde le chef décorateur dans la création du décor. Tous deux budgètent toute la décoration du film puis réunissent une équipe cohérente par rapport à la demande et à l’échelle du film. Ils se chargent ensuite des repérages et de la partie dessin, puis de la fabrication matérielle des décors où le premier assistant est en étroite collaboration avec les ouvriers. Tout au long de la préparation et du tournage, il est également en contact direct avec le premier assistant réalisateur qui lui fournit des informations et l’aide à établir le plan de travail car l’aménagement des décors demande des temps d’installation et de la logistique. (Définition d’après cineteleandco.fr)

 

Il seconde le chef décorateur et doit pouvoir le remplacer en cas d’absence temporaire. Il s’occupe particulièrement sous la direction de celui-ci de la partie technique des décors, collabore à la conception des plans et à l’établissement du devis « décoration » et coordonne suivant le plan de travail les différents corps de métiers lors de la construction et de l’aménagement des décors.

Il assiste le premier assistant décorateur dans ses fonctions et exécute les plans et détails nécessaires à la réalisation des décors. Il est capable de réaliser des maquettes d’études et de représentation des décors. Chargé sous la direction du chef décorateur de la fabrication et de la transformation d’accessoires graphiques numériques par des moyens informatiques. Il peut effectuer la simulation modélisée et la représentation en images de synthèse des décors.

Il assiste le premier assistant décorateur dans ses fonctions et exécute les plans et détails nécessaires à la réalisation des décors. Il est capable de réaliser des maquettes d’études et de représentation des décors.

Salarié membre de l’équipe de l’assistanat de décoration de formation architecture ou beaux arts, il s’initie à la fonction d’assistant décorateur. Il est chargé d’exécuter des tâches simples. Il ne peut être employé qu’à la condition que les postes de Premier et Second assistants soient pourvus.

Peintre d’art, il compose et exécute les fresques, découvertes ou tous motifs décoratifs de style sous la direction du chef décorateur cinéma ou de l’ensemblier décorateur cinéma.

Chargé, sous la direction du chef décorateur ou de l’ensemblier décorateur, de la fabrication et de la transformation d’accessoires graphiques numériques par des moyens informatiques. Il peut effectuer la simulation modélisée et la représentation des décors en images de synthèse.

Chargé, sous la direction du chef décorateur ou de l’ensemblier décorateur, d’effectuer des repré- sentations artistiques des décors par le dessin et la peinture. Il peut réaliser des calligraphies ou tout accessoire faisant appel au dessin d’art.

Il se charge de tous les tissus de la décoration : tentures murales, rideaux, parures de draps, tours et têtes de lit, ce qui recouvre les canapés, les fauteuils… Mais aussi tout ce qui concerne les sols comme les tapis et la moquette ou certains accessoires. Il coud, colle ou agrafe le tissu… Le métier de tapissier de cinéma est différent de celui du tapissier de ville. Au cinéma, la finition n’est pas parfaite, que ce soit dans la fabrication ou la restauration. Il travaille également sur les couleurs, les teintures et fabrique des objets et il peut lui arriver de coudre des tissus au kilomètre. (Définition d’après cineteleandco.fr)

 

Collaborateur du chef décorateur cinéma, de l’ensemblier décorateur cinéma ou de l’ensemblier cinéma. Est capable d’exécuter une esquisse, d’en arrêter graphiquement les coupes, d’accomplir tous travaux d’après des dessins et des documents d’époque. Est capable de coordonner au décor et aux techniques de prise de vues des ensembles décoratifs textiles et d’en assurer l’exécution et l’installation.

Assistant du chef tapissier de décor cinéma, il exécute et installe tous les ouvrages de couture que nécessitent les travaux de tapisserie.

AMEUBLEMENT

Lorsqu’un film ne nécessite aucune construction, il peut assurer l’aménagement des décors naturels. Il est en outre chargé de choisir les meubles, accessoires et objets d’art et éléments décoratifs nécessaires au tournage. Il collabore à l’établissement du devis « décoration ». Il assure la cohérence artistique des décors. L’ensemblier décorateur n’a pas qualité pour assurer la construction des décors du film. Il veille dans l’exercice de sa fonction au respect des règles d’hygiène et de sécurité en vigueur.

L’ensemblier travaille en étroite collaboration avec le chef décorateur. Pour lui, il dresse la liste de tout ce qui sera nécessaire à l’aménagement des décors, puis il cherche tout le mobilier, les tissus et les accessoires chez les antiquaires, les brocanteurs, les loueurs de cinéma, Emmaüs, les puces, les salles des ventes, les magasins de meubles contemporains ou encore les collectionneurs. Ensuite, il négocie pour louer, emprunter, fabriquer ou acheter tous ces éléments. (Définition d’après cineteleandco.fr)

 

Il est chargé par le chef décorateur cinéma de rechercher et de choisir les meubles et objets d’art nécessaires à l’installation des décors, d’en assurer la livraison et la restitution en temps utile, et de procéder à leur mise en place sur le décor. Dans le cadre du devis et sous la responsabilité du chef décorateur cinéma, il assure la gestion du budget meubles et accessoires.

Assistant de l’ensemblier, le régisseur d’extérieurs fournit tous les accessoires et les meubles visibles à l’écran. Il va les trouver chez les loueurs de meubles et d’accessoires pour le cinéma, les brocanteurs, les antiquaires, les récupérateurs, les mairies, les musées, les associations, les collectionneurs… Et s’il ne les trouve pas là, il modifie et trafique certains objets et en fabrique d’autres. Il doit toujours avoir une solution de rechange à proposer au réalisateur. Le tournage commencé, il tient les accessoires à disposition pour le jour où ils doivent jouer puis il les récupère pour les rendre ensuite à ses fournisseurs. (Définition d’après cineteleandco.fr)

 

Il est chargé de la recherche, de la fourniture et de la restitution aux fournisseurs, s’il y a lieu, de tous les accessoires, animaux, matériaux, éléments non décoratifs, véhicules d’époque, etc., liés à la réalisation du décor et des accessoires jouant. Il est éventuellement l’adjoint de l’ensemblier. Il peut arrêter et exécuter toutes dépenses inhérentes à son poste sous le contrôle du chef décorateur ou, le cas échéant, de l’ensemblier décorateur.

Il a la charge de placer tous les accessoires dans un décor. Son travail commence avec une connaissance parfaite du scénario. L’accessoiriste lit entre les lignes. S’il voit le mot instituteur, il sait déjà les accessoires qu’il portera, du stylo à la sacoche. S’il voit le mot petit déjeuner, c’est à lui de garnir la table, de la petite cuillère à l’œuf coque qu’il aura fait cuir. Tous les accessoires lui sont fournis par le régisseur d’extérieurs ou l’ensemblier. A lui ensuite de les faire jouer : il replace ce qui a été déplacé, il remplit ce qui a été vidé, il change ce qui a été cassé… (Définition d’après cineteleandco.fr)

 

Selon les indications du chef décorateur cinéma, de l’ensemblier décorateur cinéma ou de la mise en scène, il est chargé, pendant le tournage, de la surveillance, de la préparation et de l’emploi de tous les accessoires jouant, et de la mise en place – raccord – de l’ensemble mobilier installé sur le plateau de prise de vues. Veille à l’entretien de ceux-ci et assure, en suivant la continuité, les raccords de scène indiqués sur la feuille de service. Il assure les effets spéciaux simples ne nécessitant pas de mesures de sécurité particulières à l’égard des membres de l’équipe artistique et technique participant au tournage.

Chargé de réceptionner les meubles et accessoires, d’installer, d’équiper et de préparer les décors sous les directives de l’ensemblier. Il contrôle l’identité, l’état et la conservation des objets reçus et rendus. C’est le plus souvent les accessoiristes aux meubles qui s’occupe de l’électricité.

Aussi appelé accessoiriste de décor de cinéma dans la convention collective. Chargé de réceptionner les meubles et accessoires, d’installer, d’équiper et de préparer les décors sous les directives de l’ensemblier. Il contrôle l’identité, l’état et la conservation des objets reçus et rendus.

CONSTRUCTION

Le chef constructeur affine les devis des décors à partir des esquisses réalisées par le chef décorateur qui l’a engagé, il part en repérages pour vérifier la faisabilité des décors, il récupère les plans finaux, il définit les techniques à utiliser pour la construction, il commande les matériaux, il embauche l’équipe de construction, il organise les plannings, il supervise la préparation des décors en atelier et enfin il surveille leur livraison sur le chantier et leur construction finale sur le plateau. Il sait tout construire et ce en respectant à la fois les plans du chef décorateur, les règles de sécurité et le budget de la production. Il possède des notions aussi diverses que la menuiserie, la peinture, la sculpture, la serrurerie, le béton, le génie civil… afin de gérer tous ces corps de métiers. (Définition d’après cineteleandco.fr)

 

Il est chargé par le chef décorateur de la mise en œuvre de la construction et de l’exécution technique des décors. A cet effet, il a la responsabilité de coordonner l’ensemble des travaux de construction et d’exécution des décors. Il constitue en accord avec la production et dirige les différentes équipes des différents corps professionnels participant à leur réalisation. Dans ce cadre, il est chargé de l’organisation du travail de ces différents corps de métiers. Il veille, dans l’emploi des matériaux et dans l’exécution des décors, au respect des règles de sécurité et d’hygiène en vigueur.

C’est un déménageur de luxe. Sur les grosses productions, il travaille avec l’ensemblier. Il récupère les meubles chez les fournisseurs (brocanteurs, antiquaires, loueurs) et les amène sur le décor pour les mettre en place. Sur les petites, il participe aussi au travail de toute l’équipe déco. Il va chercher les matières premières (peintures, bois, ferronnerie…) et joue l’homme à tout faire sur le plateau (bricolage, retouche de peinture, menuiserie…). Il ne voit que rarement le plateau de tournage car il passe la majeure partie de son temps à conduire son camion de déco et à faire des courses pour toute l’équipe déco. (Définition d’après cineteleandco.fr)

Qualités nécessaires :

Forme physique
Permis de conduire
Soigneux
Ordonné
Disponible
Diplomate

En studio et en construction extérieure de décors, il dirige l’équipe machinerie de construction. Il est responsable de la coordination et de l’exécution du montage et du démontage de toutes les parties construites, des éléments fixes et mobiles. Il veille, dans l’exercice de ses fonctions, au respect des règles de sécurité et d’hygiène en vigueur.

En studio et en construction extérieure de décors, il seconde le chef machiniste dans le montage et le démontage des décors.

En studio et en construction extérieure de décors, spécialiste capable d’effectuer le montage et le démontage des décors sous la direction du chef et/ou du sous-chef machiniste de construction.

En studio et en construction extérieure de décors, il dirige l’équipe d’électriciens de studio. Chargé, sous la double direction du directeur de la photographie et du chef électricien prise de vues, de l’installation de tous les moyens d’éclairage nécessaires au tournage. Il doit justifier des habilitations réglementaires. A partir de la source de courant électrique mise à sa disposition, il est qualifié pour intervenir sur toutes les installations électriques et est responsable des branchements électriques. Il veille aux branchements électriques dans le respect des règles d’hygiène et de sécurité en vigueur.

En studio et en construction extérieure de décors, électricien de studio capable de seconder le chef électricien de construction, notamment dans la coordination de l’équipe d’électriciens de studio. Il justifie de la qualification professionnelle et des habilitations dans la mise en œuvre et l’utilisation des moyens d’éclairage.

En studio et en construction extérieure de décors, électricien chargé, sous la direction du chef et/ ou du sous-chef électricien, de la mise en place des moyens d’éclairage studio et de leur alimen- tation. Il justifie de la qualification professionnelle et des habilitations dans la mise en œuvre et l’utilisation des moyens d’éclairage.

Responsable de l’organisation, de la coordination, de l’exécution des travaux de menuiserie spécifiques aux décors. Il veille, dans l’exercice de ses fonctions, au respect des règles d’hygiène et de sécurité en vigueur.

Menuisier capable de seconder le chef menuisier de décor, notamment dans la coordination des équipes de menuiserie.

Menuisier spécialisé capable de tracer et d’exécuter tous les ouvrages de menuiserie inhérents et spécifiques aux décors de cinéma.

Menuisier chargé d’assurer l’exécution de tout ouvrage nécessaire au décor et de travailler sur toutes les machines, excepté la toupie.

Menuisier qualifié dans le toupillage. Il est chargé de l’exécution des éléments de menuiserie réa- lisés à la toupie.

Menuisier chargé d’assurer l’exécution de tout ouvrage nécessaire au décor et de travailler sur toutes les machines, excepté la toupie.

Sous la responsabilité du chef constructeur, spécialiste chargé d’exécuter les travaux de maçonnerie inhérents et spécifiques aux décors.

Serrurier responsable de la fabrication des ouvrages métalliques, mécaniques ou de ferronnerie inhérents et spécifiques aux décors. Il veille, dans l’exercice de ses fonctions, au respect des règles d’hygiène et de sécurité en vigueur.

Spécialiste chargé de réaliser des ouvrages métalliques, mécaniques ou de ferronnerie inhérents et spécifiques aux décors.

Sous les directives du chef décorateur ou de l’ensemblier décorateur, il est responsable de l’organisation, de la coordination, de l’exécution des travaux de sculpture nécessaires aux décors. Il veille, dans l’exercice de ses fonctions, au respect des règles d’hygiène et de sécurité en vigueur.

Sculpteur capable de seconder le chef sculpteur de décor, exécute les travaux de sculpture inhérents aux décors.

Sous la direction du chef décorateur ou de l’ensemblier décorateur, il est responsable de l’organisation, de la coordination, de l’exécution des travaux de moulage et de staff nécessaires aux décors. Il veille, dans l’exercice de ses fonctions, au respect des règles d’hygiène et de sécurité en vigueur.

Spécialiste, il exécute les travaux de moulage et de staff sous la direction du chef staffeur.

Il est responsable de toute la peinture sur un décor, ce qui comprend aussi bien les peintures des sols, murs et plafonds que la pose du papier peint, du carrelage, de la moquette, des trompe-l’œil et de quelques effets spéciaux. Il collabore avant tout avec le chef décorateur dont il doit traduire la pensée en couleurs et avec le directeur photo pour adapter ses choix de peintures à la lumière. Il intervient également dans l’établissement du devis, la constitution de son équipe d’ouvriers et la commande des matériaux. (Définition d’après cineteleandco.fr)

 

Sous les directives du chef décorateur ou de l’ensemblier décorateur, il est responsable de l’organisation, de la coordination, de l’exécution des travaux de peinture et de la préparation des tons, des matières et des patines spécifiques aux prises de vues. Il veille, dans l’exercice de ses fonctions, au respect des règles d’hygiène et de sécurité en vigueur.

Il seconde le chef peintre et coordonne le travail de l’une des équipes de peintres en décoration.

Peintre spécialiste, il exécute les travaux de peinture spécifiques aux décors de cinéma.

Spécialiste, il exécute les graphismes et logos peints selon les indications du chef décorateur ou de l’ensemblier décorateur.

Spécialiste, il exécute tous travaux d’imitation bois, marbre, trompe-l’œil et de patine selon les indications du chef décorateur et/ou du chef peintre.